Matière Organique Particulaire (MOP)

Pour voir le protocole détaillé, voir le manuel téléchargeable

La méthode de matière organique particulaire (MOP) peut être utilisé comme démonstration pour montrer ce qu’est la matière organique du sol, d’une manière très visuelle. La matière organique particulaire (POM) peut également être pesée en tant que mesure quantitative liée aux apports récents de matière organique et à leur décomposition. Vous trouverez ci-dessous des vidéos en trois langues illustrant la méthode, qui correspondent à la méthode simplifiée présentée dans le manuel téléchargeable ci-dessus.

Methode MOP simplifiée, Francais

Matériel dont vous aurez besoin:

  • Une bouteille en plastique de 200 à 400 ml environ, avec des trous de 2 mm percés (avec un foret de 2 mm) ou fondus (avec des clous chauffés de taille appropriée). Environ 200 trous doivent être percés ou fondus sur le côté de la bouteille près du fond.
  • Un sac cousu en 250 microns (ou maille # 60), assez grand pour que la bouteille du point a ci-dessus puisse y rentrer. Un sac de 13 x 20 cm est généralement assez grand pour accueillir la plupart des bouteilles.
  • Eau: de l’eau potable et propre du robinet est suffisant.
  • Seaux de taille 4 à 8 litres au moins.
  • Une balance pour peser le sol et la MOP.
  • Des pissettes qui permettent le rinçage des tamis afin de transférer et de capturer le sol et les agrégats.  Ces flacons peuvent être fabriqués à partir d’une bouteille d’eau ou de soda en plastique souple commune (500 ml) en perçant des trous dans le bouchon avec une aiguille épaisse, une punaise ou un foret fin (~ 1 mm de diamètre).
  • Un bécher ou un verre doseur (~ 500 ml) utilisés pour décanter la matière organique en suspension dans l’eau (voir la procédure ci-dessous).
  • Bocal en plastique découpé au fond pour créer un tube de diamètre 8 à 12 cm, où l’on peut fixer un morceau de tissu pour filtrer le MOP (figure en bas).
  • Des morceaux de tissu ou des filtres pour capturer, visualiser et sécher les particules de matière organique à la fin de l’évaluation. Les tissus ou les filtres peuvent être pré-pesés à sec et un poids écrit dessus pour simplifier le pesage de l’échantillon de MOP.

Procédure:

  1. Placez la bouteille trouée (trous de 2 mm) dans le sac de maille 250 microns pour former deux « couches » filtrantes à travers lesquelles le sol devra passer.
  2. Pesez et versez 100 g de sol dans la bouteille trouée. Si le sol n’a pas été préalablement tamisé et qu’il y a de grosses pierres (> 5 mm), il est préférable de les retirer afin qu’elles ne biaisent pas le poids initial du sol.
  3. Tout en tenant la bouteille à l’intérieur de la maille, plongez et secouez vigoureusement la « bouteille / maille / sol » dans le seau d’eau (voir la figure ci-dessous). Le limon et l’argile commenceront à sortir du sac. Veillez à ce que le sol ne sorte par du goulot de la bouteille. Le sol est ainsi lavé pendant 3 à 5 minutes.
  1. Après environ 3 minutes, examinez le matériau à l’intérieur de la bouteille. Il ne doit contenir que de grosses racines et / ou des pierres > 2 mm pour pouvoir passer à l’étape suivante. S’il y a encore de gros agrégats ou des mottes, il est nécessaire de les casser doucement en insérant un bâton dans la bouteille ou simplement en continuant à secouer la bouteille dans le seau. À ce stade, le sol ayant déjà été pesé, des pierres de type gravier peuvent également être insérées dans la bouteille pour briser les mottes lors des secousses, mais cela n’est généralement pas nécessaire.
  1. Rincez la combinaison « sac / bouteille » dans un nouveau seau avec de l’eau propre.
  2. Une fois qu’il n’y a que des petites pierres, des bouts de bois et des grosses racines dans la bouteille, retirez-la du sac et rincez-la avec de l’eau (pissette) dans le sac maintenu ouvert en haut, de sorte que tout matériau compris entre 250 microns et 2 mm sera conservé dans le sac et ne sera pas perdu.
  3. Lavez le contenu du sac dans un bécher, ou un verre doseur ou tout autre récipient pour faire décanter la matière organique particulaire (la MOP; voir la figure ci-dessous).
  4. Décantez ensuite tous les matériaux en suspension dans ce verre doseur ou autre récipient sur un tissu ou un filtre, qui peut être fixé à l’extrémité d’un tube comme indiqué dans les matériaux ci-dessus. L’eau de décantation y sera versée afin de capturer la MOP très facilement. La MOP s’accumule sur le tissu et le sable restera au fond du bécher ou du verre doseur. Le bécher est rempli et mélangé avec de l’eau à plusieurs reprises (voir la figure ci-dessous et la vidéo YouTube ci-dessus).
  1. Continuez ce processus de décantage jusqu’à ce que l’eau au-dessus du sable lavé dans le bécher soit claire ; près de 100 % de la MOP sera été alors capturée dans le tamis. Lorsque vous avez fini de décanter plusieurs fois, vous verrez quelques particules qui semblent organiques (plus foncées) sur le dessus de la couche de sable (c’est-à-dire que leur densité se situe entre celle du sable et du reste de la MOP). Ce sont généralement des complexes de matière organique et d’argile avec d’autres formes mixtes de matière organique, avec peut-être un peu de charbon. Si possible, ces complexes doivent également être capturés sur le tissu.
  2. Le tissu peut maintenant être retiré du tube pour examiner et évaluer la MOP.

Calcul des resultats

  1. Pour produire des données sur la matière organique particulaire (MOP), une stratégie consiste simplement à évaluer la quantité de MOP visuellement, en utilisant un guide « visuel » basé sur l’expérience et la comparaison avec d’autres sols (voir la figure ci-dessous, a la droite).
  1. En plus de cette notation visuelle, vous pouvez garder les petits échantillons de particules de MOP dans les tissus ou les filtres, les sécher à l’air ou dans un four (40° à 60°C) et les peser avec une balance de précision (0,001 g ou encore plus précis), ce qui produira un résultat quantitatif plus précis. Voir le manuel pour plus de détails.